28 mai 2015

L'atelier presque vide



En ce moment, l'atelier est presque vide. Le tapis de yoga a remplacé les sacs et les tas de papier. 
C'est ma première semaine à la maison/atelier depuis longtemps. J'en avais bien besoin. Ce n'est pas le travail qui manque, mais j'ai décidé d'intégrer dans ma routine des moments de détente et regarder le temps qui passe. J'ai besoin de faire le point sur cette demi-année si occupée, de penser à ma thèse et aux prochains projets artistiques. 


Peut-être que certains d'entre vous auront remarqué que je réponds moins rapidement à mes courriels ou que je dis non fréquemment à des offres d'engagements professionnels. Il ne faut pas m'en vouloir, j'ai besoin d'installer un autre rythme plus propice à l'écriture, à la création et à la remise en forme.


Malgré ce désir grandissant de calme, je prépare une dernière exposition pour ce printemps. Je présenterai les oeuvres Terraformation et Papier Fiction lors d'une exposition en entreprise à Gaz Métro. Tout est prêt pour le montage qui se déroulera la semaine prochaine. Après, je vais retourner dans mon atelier presque vide et prendre un congé de Montréal pour quelque temps.

À lire et relire : L'atelier vide de René Lapierre au Herbes Rouges.

22 mai 2015

Montage à la Villa Bernasconi (Cernobbio, Italie)

Extérieur de la villa

Le deuxième montage a eu lieu à la Villa Bernasconi construite au 19e siècle par une riche famille de la région. Cette villa est reconnue dans la région pour son style Liberty (équivalent d'art déco italien). 

 Plafond de la salle

La salle pour réaliser l'oeuvre était un peu petite avec un plafond peint à la main avec des fleurs. Ce contexte n'était pas idéal pour la présentation de La débâcle étant donné qu'elle peut prendre deux fois plus d'espace, mais un défi n'attendant pas l'autre, je me suis mise au travail.



Étant donné le cout de transport, je n'ai pas fait parvenir la structure. J'ai donc demandé quelques matériaux pour réaliser une structure de base, mais malheureusement, j'ai dû me débrouiller avec les moyens du bord. J'ai donc bricolé quelque chose avec un matelas de mousse, du papier bulle et les boîtes de transport de l'oeuvre.









Avec l'aide des assistantes, le montage de l'oeuvre a été très rapide. En seulement deux jours (habituellement, ça prend plus de 5 jours) l'oeuvre était réalisée. Nous avons même eu le temps de visiter Cernobbio et de prendre des cafés sur des terrasses. Il était difficile de photographier l'oeuvre et son contexte, mais voici une image présentant le mélange esthétique d'une oeuvre minimaliste/processuelle/fractale présentée dans un contexte liberty!

Montage à l'église San Francesco (Como, Italie)

Cette chapelle était le lieu pour mon installation

Après quelques jours de délai, voici les images du montage de Proliférations à l'église San Francesco à Como. L'église fut construite au 13e siècle. Travaillant la majeure partie du temps dans des cubes blancs, ce fut un défi très intéressant de réaliser une installation dans ce contexte d'exposition.

L'église et de ces fresques un peu décolorées.


Suite de chapelle.

Miniartextile est une biennale d'art contemporain textile qui existe depuis 25 ans. Au début l'évènement se consacrait à la présentation d'oeuvres de petit format, mais avec les années, ils ont ajouté la présentation d'oeuvres installatives plus monumentales dans deux lieux : Église San Francesco et la Villa Bernasconi. L'exposition circulera dans plusieurs lieux au courant de l'année dont à Paris et à Venise.

 Démonstration d'assemblage

 Les assistantes au travail

 Quelques structures assemblées.

Le montage a démarré lentement. La communication n'a pas été facile au début, mais au fil des jours et avec de la persévérance, on y est arrivé. Les assistantes ont travaillé très fort à l'assemblage des structures. À cause du cout du transport, il était moins couteux de les assembler sur place. À certains moments, elles étaient une dizaine à travailler sur l'oeuvre.

 Les assistantes au travail

Étant donné la hauteur de la voute et les contraintes architecturales, il était difficile de réaliser l'oeuvre comme je l'aurais souhaité. Je voulais installer l'oeuvre toujours plus haut, mais on m'a fait comprendre que ce n'était pas possible. Je me suis donc résignée à la faire plus bas en utilisant l'échafaudage des électriciens. Ça ne parait pas sur les photos, mais c'était pas mal haut!





Le montage à avancer à un bon rythme. J'ai pris quelques photos dans l'action, mais comme on me pressait de terminer pour débuter l'autre installation, j'ai du accélérer la cadence. Autour, il y  avait beaucoup d'action pour préparer l'éclairage et l'électricité car une église du 13e siècle, ce n'est pas fait pour présenter des expositions.

 Beaucoup d'action dans l'église

Finition de l'installation







Conférence de Presse

J'ai peu d'image des autres oeuvres présentées, mais j'ai pris ces photos lors de la conférence de presse. Sur la photo du bas, on voit à droite un fragment de l'oeuvre de Beili Liu et au fond l'oeuvre de Marie Hélène Richard. J'ai eu beaucoup de plaisir à partager cette expérience italienne avec ces deux artistes ainsi qu'avec ma collègue québécoise Jannick Deslauriers.


La fabrication de l'espace : dernières journées de montage


Avec l'intensité des dernières semaines, j'ai pris un peu de retard dans la publication de mon blogue et dans d'autres activités professionnelles. Après plusieurs montages éprouvants physiquement et moralement, j'ai senti le besoin de me poser quelques jours afin de récupérer.


Voici tout de même quelques images de la fin du montage de La fabrication de l'espace à Circa. Ces images en processus sont très importantes pour moi car elles transmettent l'esprit de l'installation, ses différents états. Elles captent le passage du temps et l'évolution des idées sans transmettre l'expérience physique de l'installation.

Cette installation, je la porte en moi depuis un bon moment. Elle s'est construite à travers la réalisation de mon doctorat qui a débuté par plusieurs expérimentations et prototypes, puis par plus de deux ans de recherche et de production intensive. Plusieurs autres avenues auraient pu être explorées, mais cette idée d'accumulation de lignes et de formes dans l'espace du cube blanc est celle qui hanta le plus mon esprit.


Après cette longue période de production et d'exposition, je me dirige doucement vers le moment de la rédaction. Je vivrai à un autre rythme, celui des mots avec toujours en tête les échanges extraordinaires avec mes étudiants et mes collègues ainsi que tous les projets à venir.


14 mai 2015

La fabrication de l'espace : troisième journée de montage


Voici un court résumé de la journée d'hier. Le matin, j'ai participé à un tournage avec Éloi Desjardins et Christian Barré. Nous avons eu une belle discussion sur le processus de mise en espace de l'oeuvre, sa documentation et sur sa relation à l'art numérique. Dans l'après-midi, j'ai assemblé l'une des formes principales à l'avant de la galerie. En soirée, j'ai réalisé l'éclairage avec Jean-Simon DesRochers. Aujourd'hui, je travaillerai sur la finition de plusieurs sections. Il reste encore beaucoup de boulot, mais l'oeuvre prend forme!





12 mai 2015

La fabrication de l'espace : deuxième journée de montage




La fabrication de l'espace : première journée de montage


Les photos de l'Italie ne sont toujours pas en ligne (la semaine prochaine, c'est promis!) que je débute déjà le montage de ma prochaine installation à Circa. Avec l'aide de Chloe Beaulac, le travail avance bien malgré le décalage horaire et plus de 18 heures de transport pour mon retour à la maison. Sans plus de mots, voici quelques photographies de la première journée de travail. Le vernissage est ce samedi 16 mai à 15h!




22 avril 2015

Derniers préparatifs pour l'exposition à Circa


Dans quelques jours, je m'envole pour l'Italie pour réaliser les installations La débâcle et Proliférations. Avant mon départ, je termine les préparatifs pour mon exposition La fabrication de l'espace à Circa qui aura lieu du 16 mai au 11 juillet à Montréal. Les prochaines semaines seront consacrées au montage intensif de ces trois oeuvres, donc ne m'en voulez pas trop si je suis difficile à rejoindre!

Les structures cristalloïdes : fin du montage


Hier, j'ai terminé le montage de l'oeuvre Les structures cristalloïdes au Musée d'art de Joliette. Le vernissage aura lieu lors de l'inauguration du musée à la fin du printemps (dates à venir). Nous avons également eu la visite de La fabrique culturelle qui est venu assister à la fin de l'installation. La capsule sera disponible bientôt sur internet! Merci encore à tous les participants et aux bénévoles!