15 juillet 2015

Grand ménage!

Je travaille sur La fabrication de l'espace depuis bientôt quatre ans. Ma vie et mon atelier étaient organisés pour rendre ce projet possible. Maintenant, il est temps de passer à autre chose. J'ai effectué un grand ménage de l'atelier afin de libérer mon espace de création de toutes ces masses de papier noir et blanc à l'exception des roches de papier qui auront une seconde vie prochainement.

Avec tous ces objets, je n'ai pas eu le choix de convertir une partie de mon studio photo pour l'entreposage. Il n'est pas plein pour le moment, mais comme plusieurs oeuvres reviendront dans les prochains mois, il vaut mieux prévoir... Miraculeusement, j'ai toujours un bel espace de libre pour faire mes photos.

Voici à quoi ressemble le garde-robe de cette pièce. J'ai réussi à y faire entrer mes deux oeuvres les plus volumineuses en plus de quelques autres trucs. L'espace est maximisé!


Et dans celui-ci, il reste encore de la place pour les modules qui reviendront d'Italie. Après, il faudra voir...


Dans le bureau, j'avais une belle pile de références accumulées au cours de l'année à ajouter à ma bibliographie de thèse. Après tout ce ménage, je me sens prête à débuter la rédaction de ma thèse. Cependant, j'ai encore quelques jours de vacances à replonger dans mes livres et profiter de l'été!

13 juillet 2015

La fabrication de l'espace : démontage


La fin d'une installation est souvent une grande libération. Couper les fils et laisser les masses de papier tomber au sol m'apporte une très grande satisfaction. Je suis toujours étonnée de voir de nouvelles formes apparaitre, de nouvelles configurations. Détruire pour mieux reconstruire, pour mieux repenser. Merci à Jean-Simon DesRochers pour son aide précieuse au démontage!

Masses au sol

Un dessin sur le plancher

Le noir et le blanc

Moment de beau chaos

Comme une vague

Sculpture improvisée

Amoncèlements

Fragments qui se détachent

Valse des formes

Ponctuation

Comme une montagne

Classement

18 juin 2015

Atelier d'été


Depuis quelques jours, j'ai besoin de passer plus de temps dans mon atelier. Je devrais être devant mon ordinateur à répondre à des courriels et avancer du travail avant les vacances, mais je n'y arrive pas. Je me sens incapable d'être productive.

Oui, oui, c'est bien mon atelier. Après plusieurs années à travailler majoritairement en noir et blanc, je sens que je ferai un retour à la couleur très prochainement. Je range donc les trucs monochromes gris pour faire place à de nouvelles inspirations afin de poursuivre la création entre deux moments de rédaction de thèse. De nouveaux projets me trottent dans la tête : des hybridations de jardins verticaux, de paysages simulés et d'organismes microscopiques aux couleurs éclatantes inspirées de mes derniers voyages. Voici un aperçu d'une magnifique journée d'été dans l'atelier.










2 juin 2015

PAPIER FICTION : deuxième journée de montage à Gaz Métro


Le montage à Gaz Métro est particulier. Je dois constamment partager mon temps entre les deux installations afin d'être présente à certains moments dans l'atrium pour la médiation. Aujourd'hui, j'ai cependant passé plus de temps à travailler sur Papier, Fiction. Les modules recouvriront les deux sections de murs de chaque côté du corridor en plus des pièces qui seront présentées dans la vitrine. L'installation produit une expérience particulière dans le mouvement d'avancé et change notre perception habituelle du lieu. L'effet se fait déjà sentir chez les employés qui circulent quotidiennement dans ce lieu.






Pour ce qui est de Terraformation, l'installation avance à petit à petit. Je me sens un peu à l'étroit car je dois respecter un espace de circulation même si l'oeuvre doit prendre de l'ampleur. Je cherche encore la meilleure configuration possible. Les employés sont très curieux du développement du projet et ça discute beaucoup d'art dans les corridors!




1 juin 2015

PAPIER FICTION : première journée de montage à Gaz Métro

Montage de Terraformation dans l'atrium à côté d'une plante verte.

Pour terminer mon marathon d'installations printanières, je réalise cette semaine un montage pour une exposition en entreprise au siège social de Gaz Métro. Je présenterai l'oeuvre Terraformation dans l'atrium pour deux semaine et Papier, Fiction dans le corridor des arts jusqu'au mois d'octobre. Étant donné que ce type d'exposition nécessite un aspect de médiation, j'ai peu de temps pour documenter le montage. De plus, comme je travaille dans deux espace différents, j,ai eu quelques problème avec la balance des blanc sur mes photos. Voici tout de même quelques images de la journée.

Quelques modules sur la table de travail dans le corridor des arts.

 Montage de l'espace vitrine dans le corridor des arts.

 Détail de l'espace vitrine dans le corridor des arts.